Exemple de réponse ou modèle de réponse à un appel d’offres

Modèle de réponse à un appel d'offres

Vous cherchez un modèle de réponse ou un exemple de réponse à un appel d’offres… Prenez quelques instants pour lire ceci !

modèle de réponse

Je pourrais vous en donner un, en fait je pourrais vous en donner 10, 20, 50 ! Pourquoi ? Parce que chaque dossier de réponse à un appel d’offres est unique ! On n’industrialise pas une proposition commerciale !

Pourquoi un modèle de réponse à un appel d’offres ne veut, en soi, rien dire ?

Parce que chaque secteur d’activité a ses codes, d’une part. On ne trouve pas les mêmes éléments dans un appel d’offres de nettoyage que dans un appel d’offres de peinture, par exemple.

Bien sûr, les éléments concernant votre entreprise sont fixes, et sont « réutilisables » (encore que l’on présente certaines pièces, comme les références, différemment selon les priorités de l’acheteur !). Mais ils doivent vous concerner vous, en particulier, donc un modèle ne vous serait d’aucune utilité !

Je peux vous donner la liste des pièces qui sont demandées à chaque appel d’offres, il s’agit des pièces administratives :

  • DC 1
  • DC 2
  • DC 4 si vous faites de la sous-traitance (bien que certains acheteurs fournissent leur propre demande d’agrément)
  • NOTI 2 ou attestations sociales et fiscales
  • Références
  • et le DUME : un document qui peut également vous être demandé en lieu et place des autres !

Vous trouverez l’ensemble des formulaires DC, NOTI et ATTRI et DUME sur le site de la DAJ en cliquant sur ce lien.

Il s’agit des incontournables. Si vous souhaitez répondre à un appel d’offres, il faut disposer de ces pièces… A minima !

Pour ce qui est des pièces techniques, vous êtes vraiment nombreux à chercher un exemple de réponse à un appel d’offres, ou un exemple de mémoire technique.

Sachez que le meilleur conseil que j’ai à vous donner, c’est de ne surtout pas démarrer d’un dossier existant. Pourquoi ? Car les dossiers « récupérés » ou « recopiés » ne sont JAMAIS pertinents. Vous pensez sans doute qu’en changeant quelques phrases, vous adapterez votre modèle à votre cas. C’est une erreur.

Car en partant d’une base qui ne serait pas adaptée à votre situation, vous risquez de mettre des informations inutiles, ce qui montrera que vous ne savez pas être direct dans votre approche, et ce qui alourdira le travail d’analyse de votre offre. Pire, si la commission d’analyse des offres commence par des informations inutiles, il se peut qu’elle se contente de « survoler » le reste de votre offre, ce qui évidemment, ne va pas dans le sens de la réussite…

Gardez à l’esprit qu’en CAO (commission d’appel d’offres) / COP (commission d’ouverture des plis), les membres ont souvent beaucoup d’offres à analyser, et pas nécessairement énormément de temps devant eux… Leur donner à analyser un dossier de 150 pages dont les trois quarts sont inutiles revient à leur faire perdre leur temps, et à donner un mauvais a priori de votre entreprise : mauvaise capacité d’analyse…

En partant d’un exemple de réponse, vous risquez également, a contrario, de passer à côté d’informations attendues par le « jury »… Pourquoi ? Parce que, comme je l’ai dit plus haut, chaque demande est unique : chaque acheteur est unique, chaque demande est unique = donc chaque réponse doit aussi être unique !

Si vous partez d’une base, vous allez fatalement manquer des informations, puisque vous allez considérer qu’un modèle vous apporte tous les éléments nécessaires. C’est une erreur, d’autant que vous ne savez pas quelle est la qualité du modèle que vous allez prendre !

Nous avons des mémoires techniques notés à 20/20, mais cela ne veut pas dire qu’ils s’adapteraient à votre appel d’offres en cours.

Pour procéder de manière efficace, vous devez réunir toutes les informations concernant votre structure, et ensuite, au cas par cas, vous devez monter votre offre technique.

Comme pour tout « produit », le contenu d’une offre technique n’a quasiment aucune valeur si le « packaging » n’est pas engageant…

A l’inverse, un packaging impeccable ne veut pas dire que le produit à l’intérieur est bon…

Faites-nous confiance, chercher un modèle de réponse à un appel d’offres est la pire démarche à entreprendre !

Si vous voulez de l’aide pour préparer vos pièces administratives, vous pouvez nous le demander.

Si vous voulez bien démarrer et décrocher des appels d’offres, il vous faut impérativement mettre en place une stratégie.

Si vous voulez de l’aide pour la structure de votre offre de réponse, et donc votre propre modèle de réponse pour un appel d’offres précis, vous pouvez le commander sur le site de notre partenaire qui propose ce service de manière qualitative, et peu coûteuse pour un résultat vraiment pertinent !

D’une manière générale, il faut vraiment intégrer que pour décrocher des appels d’offres, et pour véhiculer une image positive de votre entreprise auprès des acheteurs, vous devez impérativement mettre l’attente de chacun d’eux au centre de vos préoccupations ! Au même titre qu’un acheteur privé, un acheteur public a besoin que son besoin soit compris, analysé et comblé…

 

D’autres options bien plus rentables qu’un « modèle » s’offrent à vous :

LE modèle dont vous avez besoin pour l’appel d’offres qui vous intéresse

Le modèle sur mesure prêt à compléter : notre partenaire peut vous produire LE modèle dont vous avez besoin : www.praticao.fr

L’externalisation

Notre cellule Appels d’offres externalisée, c’est plus de 80 Millions d’euros de CA généré pour nos clients, avec un véritable retour sur investissement.